Mission Fourgous pour les Tice

Glossaire

mercredi 21 septembre 2011

Glossaire des termes clés.

  • Approches pédagogiques innovantes*

Approches d’enseignement centrées sur les besoins de l’élève, dans le but d’augmenter leur intérêt et leur engagement dans des activités d’apprentissage et d’amélioration leurs résultats (Langworthy et al. 2009, p. 30). Ces approches sont innovantes dans le sens où elles s’opposent à une pédagogie frontale dans laquelle l’élève est passif. Mais ces modes d’enseignement a été adopté très tôt, notamment par Freinet, dès 1920.
Ces approches pédagogiques innovantes portent sur différentes démarches :

Apprentissage actif/ Learning by doing
Apprentissage par la pratique.
Ou selon la formule de Philippe Meirieu (1996) : l’enfant doit apprendre « en le faisant, à faire ce qu’il ne sait pas faire ». Au lieu d’écouter passivement le cours, l’élève pratique, réfléchit, fait appel à son raisonnement.

L’apprentissage par projets
Activités d’apprentissage par projet qui engage les élèves sur des questions ouvertes, sur une période plus ou moins longue (1 semaine ou plus).

L’apprentissage personnalisé*
Les élèves apprennent de la façon la plus adaptée à leurs propres parcours, expérience et intérêt.

Apprentissage individualisé*
Les enseignants permettent aux élèves de travailler à leur propre rythme. Ils ajustent leur enseignement sur les niveaux de compétence individuels de chaque élève et sur leurs besoins d’apprentissage.

Apprentissage en ligne
Désigne un processus d’apprentissage dans lequel l’enseignement se fait à distance, via une plateforme sur Internet. Les échanges entre l’enseignant et l’apprenant peuvent être synchrones ou asynchrones et reposer sur un ou plusieurs médias.

Approche centrée sur les résultats d’apprentissage
Concept d’apprentissage centré sur l’élève, qui se concentre sur la mesure des performances des élèves en termes de résultats. Une approche sur les résultats d’apprentissage ne précise ni ne nécessite de style particulier d’enseignement ou d’apprentissage. Elle exige que les élèves démontrent qu’ils ont appris les compétences requises et les contenus (Commission européenne 2010, p. 23).

Évaluation interactive
Ce type d’évaluation implique des méthodes de tests en ligne et d’auto-évaluation. Il donne aux élèves une indication claire de leur niveau d’apprentissage et de leurs besoins de formation. Dans le cas des « tests informatiques adaptatifs », l’évaluation est adaptée sur le niveau et les compétences de l’élève. Suite à une réponse correcte, des questions plus difficiles sont posées à l’élève (EACEA / Eurydice, 2009b).

Investigations scientifiques
Principalement appliquée au SVT (sciences de la Vie et de la Terre). Par nature, l’enquête est le processus intentionnel pour diagnostiquer des problèmes, critiquer les expériences, et distinguer des alternatives distinguer, organisation et planifier des recherches, collecter de l’information, construire des modèles, débattre avec ses pairs et former des arguments cohérents (Linn et associé. 2004, p. 4).

Pédagogie mixte
La pédagogie mixte est une pédagogie innovante où le processus d’apprentissage s’articule entre une formation présentielle (dans la salle de classe) et une formation en ligne (via une plateforme de type ENT ou autre). Ce sont deux temps forts, distincts et complémentaires : le présentiel met l’accent sur l’activité, la découverte, l’expérience, l’oral… Le temps en ligne met l’accent sur la mémorisation, l’écrit…

  • Collaboration

Tous les élèves travaillent sur chaque étape de l’élaboration du travail demandé. Les élèves peuvent travailler dans un même lieu ou dans un lieu différent. L’apprentissage collaboratif est une situation dans laquelle des personnes communiquent en utilisant des formes d’interactions qui peuvent conduire à la stimulation de mécanismes d’apprentissage (Dillenbourg). La collaboration serait donc le mécanisme à l’origine de l’apprentissage (D’Halluin).

  • Compétence

Faculté de mobiliser un ensemble de ressources cognitives (savoirs, capacités, informations…) pour effectuer avec pertinence et efficacité une famille de situation. » (Philippe Perrenoud).

  • Compétences en TIC *

Capacité à utiliser les TIC dans un but spécifique, de manière critique et efficace.

  • Connaissance/Information

L’information désigne les faits relatés par les médias. C’est une donnée extérieure à la personne. Lorsque l’information est reçue par un apprenant, il se l’approprie, la fait sienne. L’information externe devient sa connaissance propre. La connaissance est donc interne. (Jacques Legroux-1981)

  • Coopération

Les élèves travaillent en petits groupes mais la répartition des tâches entre les différents participants est définie et claire. Les travaux individuels sont ensuite assemblés afin que le résultat final soit cohérent.

  • Démarche par projet

« Il y a projet dès qu’il y a représentation d’un état désirable et désiré, qui n’adviendra qu’au prix d’une action volontariste et efficace. [...] Un projet est formateur que s’il oblige à se confronter à des situations dans lesquelles le cours optimal de l’action n’apparaît pas immédiatement, parce qu’il faut pour avancer, construire une stratégie et résoudre une série de problèmes, dont chacun fait appel à des ressources cognitives diverses, parfois détenues par des personnes différentes. » (Philippe Perrenoud, 1997).

  • Éducation aux médias *

Formation aux connaissances, aux compétences et à la compréhension des médias permettant aux « consommateurs » de les utiliser efficacement et en toute sécurité. Les personnes éduquées aux médias sont en mesure d’exercer des choix éclairés, de comprendre la nature de contenu et des services et de profiter de l’éventail complet des possibilités offertes par les nouvelles technologies de communication.

  • Espace numérique (Learning studio)

Salle de cours de haute technologie favorisant la créativité, l’autonomie, la responsabilité… Cet espace comprend une nouvelle approche de l’organisation physique de la salle de cours afin de faciliter de nouvelles approches pédagogiques.

  • Évaluation diagnostic

L’évaluation porte sur les acquis antérieurs afin de choisir les modalités d’étude les plus appropriées (Charles Hadji-1986)

  • Évaluation formative

L’objectif est de guider constamment le processus d’apprentissage (Charles Hadji-1986)

  • Évaluation sommative

L‘objectif est de faire le point sur les acquis (Charles Hadji-1986)

  • Évaluation par compétence

Les compétences s’évaluent au gré des situations (à différents moments dans une pédagogie différenciée) ; Elle implique une évaluation de situation de travail de groupe. C’est une « évaluation complexe, personnalisée, imbriquée au travail de formation proprement dit » (P.Perrenoud 1997).

  • Formation mixte/formation hybride/blended Learning

Formation basée sur deux modes :
Un mode en présentiel, devant l’enseignant
Un mode en ligne (avec ou sans tutorat).

  • Formation présentielle

Formation donnée en classe, en présence de l’enseignant.

  • Pédagogie

La pédagogie est un concept reconnaissant que chacun apprend selon une stratégie qui lui est propre, mais qui n’est pas pour autant figée. Selon cette conception, il est impossible de séparer la méthode et le contenu, le cognitif de l’affectif, l’individuel du social. (Meirieu. 2007)

  • Pédagogie traditionnelle/magistrale/frontale

L’enseignant fait face à ses élèves. Cette pédagogie est fondée sur le fait que l’enseignant « sait » et transmet son savoir à des élèves considérés comme « ignorants ». Les relations sont le plus souvent autoritaires et basées sur la sanction. Les élèves écoutent, écrivent et doivent garder le silence.
L’enseignant propose « des tâches standards, à réaliser de manière synchrone ». (Philippe Perrenoud 2005)

  • Pédagogie différenciée

Selon le conseil supérieur de l’éducation du Québec, « la pédagogie différenciée est une démarche qui met en œuvre un ensemble diversifié de moyens d’enseignement et d’apprentissage afin de permettre à des élèves d’âges, d’origines, d’aptitudes et de savoir-faire hétérogènes d’atteindre par des voies différentes des objectifs communs et ultimement, la réussite éducative. »
Pour Philippe Perrenoud, « cette organisation consiste à utiliser toutes les ressources disponibles, à jouer sur tous les paramètres, pour organiser les activités de telle sorte que chaque élève soit constamment ou du moins très souvent confronté aux situations didactiques les plus fécondes pour lui. La pédagogie différenciée pose le problème d’amener les élèves non pas à un point déterminé (comme nous le faisons en fonction de nos programmes actuels) mais chacun à son plus haut niveau de compétence. »
On peut différencier les modalités de groupements d’élèves, la pédagogie employées, la relation avec les élèves, les contenus, les supports, l’objectif du travail, l’évaluation, la durée de l’exercice...

  • Pédagogie numérique

Pédagogie active, participative, différenciée, collaborative et mixte : cette pédagogie prend en compte le fait que pour la Génération numérique, les temps personnels et scolaires ne sont plus distincts et fusionnent. Les élèves apprennent donc aussi bien en classe qu’en dehors de la classe.

  • TIC

Technologies de l’information et de la communication : il s’agit de tous les médias.

  • TICE

Technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement. Quelques exemples ici

* Source : Key Data on Learning and Innovation through ICT at School in Europe 2011 (Eurydice 2011)


Assemblée nationale   MEN