Pour
les TICE

Accueil

Edito

 

Bienvenue à tous.

Nous avons débuté notre mission en septembre 2011 et vous êtes très nombreux à vous être déplacés afin de nous communiquer vos expériences, vos doutes et surtout vos convictions. Nous vous remercions tous, enseignants, formateurs, chercheurs, cadres de l’éducation, parents, élèves, étudiants, experts et associations du monde éducatif, élus, partenaires, pour l’enthousiasme dont vous avez fait preuve.

Cette seconde mission « apprendre autrement à l’ère numérique », s’appuie sur vos témoignages. Elle a tout d’abord permis de réaffirmer que les TICE :

-Représentent des atouts indéniables dans la lutte contre l’impact des inégalités sociales notamment via l’e-Learning et la pédagogie mixte,
-Favorisent l’insertion et la réussite des élèves en situation de handicap,
-Constituent de véritables leviers pour l’innovation, la mise en place de « pédagogies nouvelles » dans les classes et hors des classes,
-S’affirment comme des supports sans comparaison pour motiver les élèves, développer leur créativité et pour leur apprendre à se former tout au long de la vie.

Elle a montré également :
-Qu’il n’y aura pas d’évolution des pratiques sans un renouveau dans la formation initiale et continue des enseignants ;
-Que l’innovation est au cœur de l’École et des apprentissages,
-Que le numérique bouleverse le métier d’enseignant.

L’École reste essentielle pour apprendre à vivre en société, mais elle s’ouvre plus sur la société. L’enseignant est aujourd’hui le chef d’orchestre d’un réseau d’apprentissage. Plus metteur en scène qu’acteur, il guide, conseille, coache l’élève ; Il devient auteur, créateur de contenus. Le numérique renouvelle, réinvente le métier, en facilitant notamment ses tâches répétitives et administratives. L’enseignant est au cœur du changement, mais c’est tous ensemble que nous réussirons cette évolution.

Vous êtes aujourd’hui, dans votre très grande majorité, convaincus que le numérique doit avoir une réelle place à l’École, comme support d’apprentissage, mais également comme objet d’étude. Vous êtes convaincus que l’éducation à la citoyenneté sur Internet est un enjeu fondamental pour notre société actuelle et future. Vous êtes tous conscients que l’acquisition des fondamentaux est nécessaire mais pas suffisante aujourd’hui : apprendre à lire reste la base, mais il est également nécessaire aujourd’hui de savoir lire sur Internet (ce qui implique de nouvelles compétences). Vous reconnaissez que la créativité, le travail collaboratif et apprendre à se former tout au long de la vie sont des compétences transversales devenues essentielles dans le monde du travail et qu’elles devraient faire partie du socle commun de connaissances et de compétences. Vous reconnaissez que notre École doit évoluer. Qu’elle n’a plus le choix, qu’on ne peut plus enseigner aujourd’hui comme on le faisait hier, sinon pour préparer nos enfants à un monde passé.

Nous proposons dans ce second rapport 25 grandes propositions afin de faciliter l’évolution de l’École, d’aider les enseignants dans l’appropriation pédagogique de ces outils, de permettre la mise en place d’une nouvelle éducation adaptée à l’ère numérique et de lutter contre l’impact des inégalités sociales.